Coupe menstruelle : tous les avantages et inconvénients

Tu sais déjà probablement beaucoup de choses à propos de la coupe menstruelle car c’est un sujet qui a pas mal tourné sur la blogosphère. Pourtant, encore beaucoup de personnes restent dubitatives et manquent d’informations à ce sujet. J’ai moi-même parcouru toute la toile avant de franchir le pas mais beaucoup de points me semblent être peu abordées… Je vais donc te faire un topo (très subjectif) sur les avantages et inconvénients de la cup !

Connaissant un peu mon lectorat et la cible de ce genre d’article, je sais que j’aurai surtout affaire à des personnes qui ont leurs règles ou les auront possiblement. Je vais donc m’adresser à toi comme si c’était le cas mais je ne veux pas que tu te sentes exclu si ça ne l'est pas, au contraire, tu es le bienvenu et je te conseille vivement de lire cet article jusqu’au bout, tu es aussi concerné !

QU'EST-CE QUE C'EST ?
D’abord, la coupe menstruelle (appelée « cup » pour les intimes) est une protection hygiénique, tout comme tes tampons ou tes serviettes. Elle est en silicone et doit être pliée puis insérée dans le vagin. Une fois bien installée, elle doit se déplier, prendre ses aises et recueillir le sang pendant que tu fais ta petite vie comme d’habitude. Au bout de plusieurs heures, elle doit être pincée juste après la tige pour retirer son effet ventouse et pouvoir être vidée et si possible nettoyée avant d’être replacée dans le vagin. Une fois ton cycle terminé, tu dois la stériliser et la ranger dans son pochon jusqu’au prochain cycle où tu pourras l’utiliser de nouveau. Tout ça, c'est le minimum à savoir ! Si tu as encore des interrogations, lis attentivement la suite, fais tes recherches de ton côté et pose moi des questions en commentaire, j'y répondrai avec plaisir !
Graduations dont je te parle dans l'avantage n°4
AVANTAGES
1. La cup est économique ! Elle coûte entre 15€ et 35€, elle est donc plus chère qu’un seul paquet de serviettes ou de tampons, mais tu peux l’utiliser tous les mois pendant 5 ou 10 ans en fonction de la marque choisie. Tu l’auras rentabilisée en moins d’un an !

2. La cup est écologique ! Pendant 5 ou 10 ans, tes règles ne produiront pas de déchets, alors qu’actuellement tu jettes peut-être une quinzaine de serviettes ou de tampons bourrés de produits chimiques par cycle, au minimum, qui ne sont ni biodégradables ni écologiques et polluent les décharges et les océans.

3. La cup est meilleure pour ta santé ! Les tampons et serviettes sont pleins de cochonneries dont on ne connaît même pas les noms et sont très irritants pour ton intérieur sensible. Cependant, tout comme les protections plus connues, elle ne te met pas à l’abri du Syndrome Choc Toxique, une maladie infectieuse rare et potentiellement mortelle. Tu trouveras des informations à ce sujet en faisant quelques recherches.

4. La cup t’aide à être plus à l’aise avec tes règles et avec ton corps ! A toi aussi, on t’a mis dans la tête que ton sang était dégoûtant et qu’il fallait être le plus discret possible pendant tes règles. Tu sais que c’est stupide et pourtant tu as peut-être du mal à penser autrement… Eh bien crois-moi, la coupe menstruelle te vaccine complètement contre ce souci ! Il est possible qu’au départ tu fasses un peu la grimace en la vidant, on n’a pas l’habitude de voir notre sang dans une coupe… Mais tu t’y feras assez vite. Certaines cup ont même une graduation pour savoir quelle quantité de sang tu perds, peut-être que tu seras curieux d’observer ça de plus près, finalement ! Tu apprendras en même temps à mieux connaître ton corps, à savoir comment il fonctionne et peut-être à mieux l’accepter si c’est quelque chose de difficile pour toi.

5. La cup prend peu de place ! Alors, bien sûr, si tu as l’habitude de ne transporter qu’une serviette ou qu’un tampon, ce ne sera pas le cas. Mais si tu voyages régulièrement ou si, comme moi, tu es allé à l’internat, tu sais que transporter un paquet entier ou plus de protections classiques est parfois peu pratique.

6. La cup est l’alliée des sportifs ! Une fois bien en place, elle ne bouge plus, donc aucun risque de fuite ! Elle est notamment très pratique pour les activités dans l’eau puisqu’elle va continuer son job de la même façon, sans se gonfler comme un tampon le ferait.

7. La cup te laisse frais comme une rose ! Lorsque tu utilises une serviette hygiénique, tu peux avoir l’impression de porter une couche imbibée de sang qui macère dans ta culotte, sent mauvais et te rend sale de l’entre-jambe. C’était mon cas. Avec la coupe, plus de soucis, puisqu’elle est placée directement dans le vagin.
« Le terrible destin de BeCup et MoonCup », non ?
INCONVÉNIENTS
1. La cup demande un temps d’adaptation d’environ 3 cycles ! Ce n’est inné chez personne de s’insérer une coupe en silicone… Il faut tester les différentes techniques de pliage, les différentes positions du corps, différentes positions de la cup dans le corps, humidifiée, non humidifiée, la retirer facilement… C’est toute une découverte qui peut être un peu périlleuse et angoissante.

2. La cup te confronte à ton sang et à ton corps ! Eh oui, c’est selon moi un avantage comme un inconvénient… Si tu n’es pas très à l’aise avec ton corps, la coupe va t’obliger à te détendre et à avoir confiance en toi, sinon l’insertion et le retrait seront plus compliqués. Se battre avec soi-même n’est pas toujours simple ! Découvrir du sang dans la coupe n’est pas une mince affaire non plus quand on n’en a pas l’habitude et ça peut être d’autant plus difficile de devoir le vider, nettoyer, en avoir sur les mains, possiblement sur le sol…

3. La cup peut te faire mal ! Ne t’emballe surtout pas et lis la suite, je vais tout t’expliquer ! La coupe n’est pas censée faire mal, elle ne doit pas du tout se sentir une fois insérée. Si c’est le cas, elle s’est peut-être mal dépliée (passe ton doigt tout autour pour arranger ça) ou est positionnée trop bas. La tige n’est peut-être pas assez coupée. Si la douleur est ressentie pendant l’insertion ou au moment du retrait, il est possible que tu ne sois pas assez détendu ou que tu sois trop brusque. Avec un peu d’entraînement, tu as de grandes chances pour que tout s’arrange ! Mais il peut arriver qu’un élément ne veuille pas collaborer… C’est assez rare et j’ai trouvé très peu de témoignages à ce sujet, mais c’est mon cas et j'aurais aimé connaître cette possibilité avant d'essayer. Je ressens un léger pincement au moment du retrait, alors que j’utilise une coupe menstruelle depuis plus d’un an. J’ai tout essayé, jusqu’au changement de taille et de marque : rien n’y fait. Il m’arrive donc souvent de renverser la cup avant de la vider à l'endroit prévu… Ce n’est rien de grave, la douleur est très loin d’être intenable dans mon cas, mais le nettoyage peut être dérangeant !

4. La cup ne te laisse pas forcément plus de liberté qu’une protection classique ! Tu as peut-être déjà été charmé par l'insertion et le retrait tranquillement chez toi le matin et le soir sans te soucier du remplissage de ta cup au cours de la journée. Cela dépend de ton flux, bien évidemment, mais si tu as un flux dit « normal » comme le mien, tu ne seras pas tranquille pour autant. Les coupes de grande taille (si tu as un flux abondant, que tu as accouché par voie naturelle et/ou que tu as plus de 30 ans) ne vont normalement pas fuiter avant 12h d’utilisation et les coupes de petite taille (si tu as un flux léger et/ou que tu n'as pas accouché par voie naturelle) ne vont normalement pas fuiter avant 8h d’utilisation. Cependant, il est toujours conseillé de vider une cup et de la nettoyer au mieux au bout de 6h, au pire au bout de 8h. Si tu as la possibilité d’être de retour chez toi assez rapidement, pas de soucis ! Mais ce n’est pas mon cas… Il m’arrive très souvent d'être de retour chez moi qu'au bout de 12h d'utilisation. Si tu es aussi dans cette situation, tu peux très bien emmener une bouteille d’eau avec toi pour rincer ta coupe aux toilettes pendant la journée et l’insérer de nouveau. Moi j’ai encore beaucoup de mal à manipuler tout ça dans un lieu qui n’est pas forcément très propre et dans lequel je n’ai pas forcément assez de place pour m’installer comme je le voudrais et j’ai toujours un peu peur de repeindre les toilettes d’un rouge sanglant... Alors avant de te lancer avec ta coupe en dehors de chez toi, entraînes-toi bien dans tes propres toilettes.

5. La cup peut avoir une odeur ! Lorsqu’elle est insérée, ne t’inquiète pas, on ne sent rien du tout et pour une majorité des utilisateurs, la coupe ne sent pas non plus une fois retirée. De mon côté, au bout de quelques utilisations seulement, elle s’est mise à sentir vraiment mauvais, peut-être à cause des longues journées d’utilisation. Je suis alors obligée de la laisser tremper dans un bocal avec un mélange d’eau oxygénée et d’eau du robinet, ou de vinaigre blanc et d’eau du robinet pendant 24h pour que ça s’arrange. Dès l’utilisation suivante, l’odeur revient cependant… D’autres personnes concernées par ce problème n’arrivent pas du tout à s’en débarrasser.
MoonCup a jauni à force d'être utilisée, et la tienne fera probablement la même chose, mais ne t'inquiète pas, elle reste très propre et utilisable !
Maintenant, tu as le droit de me dire que je suis bien gentille avec ma liste aux mille et un tirets, mais quelle décision prendre ? A toi de le savoir en fonction de tes expériences, tes cycles, tes envies, tes besoins… Pour ma part, bien que la coupe menstruelle n’ait visiblement pas très envie de collaborer, cette protection hygiénique me convient bien plus que des serviettes ou tampons, qu’ils soient jetables ou lavables. Les avantages que j’ai cités sont très importants pour moi et prennent le dessus sur les inconvénients. Si tu es dubitatif, je te conseille de te lancer. Ne te prend pas la tête ; si tu as l’habitude d’aller en magasin bio, va l’acheter là-bas, sinon tu peux en trouver dans beaucoup de grandes surfaces (j’ai acheté la BeCup à Carrefour pour 21€ et la MoonCup en magasin bio pour 30€). Quand tu auras un peu de temps, peut-être pendant un week-end ou des vacances, essaie de tenter l’expérience. Qui ne tente rien n’a rien et c’est comme ça que tu te feras ton propre avis. Je te promets que tu n’as pas grand-chose à perdre. Sinon, tu peux aussi te diriger vers des serviettes lavables qui sont plus écologiques, économiques et meilleures pour ta santé ou t’intéresser au flux instinctif libre.

Si tu ne veux pas ou ne peux pas passer à ce type de protections alternatives, don’t worry ! Ce n’est pas parce que de plus en plus de personnes font cette transition que tu dois le faire aussi. Ce que tu fais avec ton vagin ne regarde que toi et il n'y a aucune pression à se mettre, bien au contraire.

Post-Scriptum : Tu es passé à la cup et il te reste des serviettes ou des tampons chez toi ? N’hésite pas à aller les donner à une association qui aide les plus démunis. Certaines personnes ont à choisir tous les mois entre manger et avoir une protection…
    

23 commentaires:

  1. J'ai essayé plusieurs fois, j'ai jamais réussi à la mettre correctement de manière à ce que ça ne me fasse pas mal... l'autre jour, après des mois j'ai retenté, c'était encore pire qu'avant, j'arrivais pas du tout à me détendre (alors que je n'ai pas particulièrement de problèmes avec cette partie de mon corps, en tout cas pas qui pourrait me gêner pour cette opération)... au final le mieux serait encore le flux instinctif libre mais je suis vraiment pas douée x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, et sinon, contente de te lire à nouveau ! Comment ça va ?

      Supprimer
    2. Coucou !

      Après 5 mois sans publier, ton commentaire me retire quelques sueurs froides ahah xD C'est le premier et j'avais très très peur d'avoir complètement perdu la main et que personne ne lise plus de deux lignes de l'article, pfiou !
      J'imagine que tu as déjà fait des recherches pour savoir quel pouvait être le problème, mais il est possible que tu la place trop à la verticale. Finalement, il faut l'insérer davantage vers les fesses qu'à la verticale. Tu as essayé de l'humidifier ou d'utiliser un lubrifiant ? Tu as tenté différentes techniques de pliage ? Personnellement, le U me faisait mal, mais le pliage en fleur me convient beaucoup mieux. Ça vient peut-être de la tige qui est trop longue ? Peut-être aussi que tu places la cup trop à l'entrée du vagin ? Il est possible qu'elle se déplie mal donc te gêne ?
      Ça peut être tellement de choses... :/

      Supprimer
    3. Ooooh je suis contente que tu sois contente :D Ce nouvel article me stressait vraiment ahah xD Je vais très bien, je posterai probablement un article jeudi sur les raisons de mon absence et le nouveau fonctionnement du blog :) J'espère que tu vas bien aussi !

      Supprimer
    4. Essaie de mettre du lubrifiant à base d'eau, la cup va glisser et du coup tu vas moins la sentir.
      Si tu utilises le pliage en pushdown dis toi que tes doigts qui tiennent la cup sont tes repères, insert la cup jusque tes doigts et après tu la laisses remonter toute seule. Tu peux appuyer sur la base de la cup pour l'aider à se déployer et donc à remonter :)

      Supprimer
  2. Haha je comprends ! Pareil, le dernier article sur le corps que j'ai écrit, avant ça faisait un mois que j'avais rien publié, même pas une tentative, un brouillon, quoi que ce soit, je me sentais toute rouillée... au final il était bien documenté et passées les premières lignes c'est venu tout seul !

    Oui, effectivement je sens bien qu'elle est trop à la verticale et pas assez vers mon dos mais je ne trouve pas du tout la position pour pouvoir la mettre correctement et le problème du pliage en fleur c'est qu'après elle ne se déplie pas du tout bien, même quand j'écarte la paroi de mon vagin avec mon doigt (en gros c'est la loose et je suis le plus gros boulet que cette Terre n'ait jamais portée xD). Mais je ne pense pas que le problème vienne de la tige car en fait ce n'est pas une tige mais un anneau. Au final j'ai bien réussi à identifier les problèmes mais pas du tout les solutions !

    En même temps qu'elle idée de revenir avec un sujet si intime x) ;P
    Oui, ça peut aller haha :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est comme le vélo, ça s'oublie pas :p Mais c'est impressionnant de revenir sur le terrain :)

      Alors, moi aussi j'avais lu quelqu'un part qu'il fallait écarter la paroi du vagin avec le doigt et franchement moi ça me semblait compliqué comme manœuvre xD Au final je fais juste le tour de la cup. J'essaie de placer mon doigt le plus haut possible, le long de la cup, et j'en fais le tour, comme ça si elle est mal dépliée, d'abord je m'en rend compte, et ensuite ça fait une sorte d'appel d'air et ça l'aide à se mettre en place (ok, ça revient un peu au même, mais franchement ça me faisait moins paniquer de voir les choses sous cet angle :')). Pour le pliage en fleur, souvent j'ai juste à pousser sur la partie qui fait une bosse, je sais pas si tu vois ce que je veux dire x) Mais c'est sûrement juste un coup à prendre ahah !

      M'bah c'est pas tant le sujet qui m'angoissait, plus le fait de poster !

      Supprimer
  3. C'est un peu un intimidant, même après un mois, alors après 5...

    Bon... au pire j'ai 20 ans, mes règles sont pas prêtes de s'arrêter en principe donc j'ai encore 20 ans pour essayer x) (ça en fait, des litres versés ! (d'ailleurs faudrait que je cherche en moyenne combien de litres on perd dans une vie... y'a forcément des scientifiques qui ont fait des recherches dessus... xD))

    Je vois ce que tu veux dire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair ! :X

      Ouiiii tu as le temps ahah ! J'avais vu qu'on perdait en moyenne 1 200ml de sang par an, ça donne une idée déjà :p

      Supprimer
  4. RE-
    Article hyper complet. Cela fait 2 ans que je m'intéresse à la cup mais vu mes cycles très irréguliers, je ne saute pas le pas encore.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Merci :) Moi qui ai aussi des cycles très irréguliers, pour le coup, la cup m'a aidée à voir ça sous un angle différent ! En plus d'être toujours assez inquiète en ne voyant pas mes règles arriver ou arriver trop tôt, ça me fatiguait d'utiliser des produits pourris, de produire des tas de déchets... C'est un petit stresse en moins maintenant ! Pas non plus peur d'être à court !

      Supprimer
  5. Coucou Léa,
    Je suis toujours contente de voir que la cup gagne de plus en plus de terrain dans mon entourage. :)
    Moi j'ai franchi le pas il y a presque trois ans et plus jamais je ne fais marche arrière. Tu parles de la vision du sang dans la coupe qui peut dégouter, désormais imaginer un tampon utilisé me répugne profondément bien plus ;)
    Mais bref, je m'arrête là parce que je suis capable de parler plusieurs heures des avantages de ce truc en silicone (si ça t'intéresse j'en avais d'ailleurs rédigé un article ;)).
    Sur ce, bon retour et à bientôt !
    Biz

    PS : Par contre... bientôt je sens que toi tu vas regretter de ne pas avoir choisi ta cup dans un couleur disons, un peu plus sombre ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !
      Je suis d'accord avec toi, un tampon usagé me semble maintenant bien plus cracra que ma cup pleine xD Mais j'étais pas forcément d'accord là-dessus au départ quoi o/
      Je vais aller lire ton article ! Ça fait tellement mille ans que j'ai déserté la blogosphère que je suis passée à côté de pas mal de tes billets :(

      Pour la couleur de ma cup, parce qu'elle jauni ? Franchement je m'en fous un peu xD J'avais lu quelque part qu'acheter une cup colorée était pas super (bon je suis pas allée plus loin, ça se trouve c'est des conneries) et en magasin j'en ai vu que des transparentes... Bon, dans la mesure où je la montre pas à la Terre entière et où de toute façon ça me pose pas trop de soucis de la montrer alors qu'elle a changé de couleur...

      Supprimer
  6. Coucou Léa,

    Ton article est très bien, néanmoins, il faut faire attention à ce que tu mets sur ta cup, par exemple le vinaigre blanc sert à nettoyer les surfaces de ton appartement et non à être présent dans ton corps, utilise plutôt du bicarbonate de soude (qui peut être utilisé dans le corps).
    Pour le retrait, fais-tu bien attention à ce que l'effet ventouse soit bien annulé?
    As-tu déjà essayé de l'enlever et l'insérer sous la douche? Sinon utilise un lubrifiant à base d'eau même pour le retrait, tu devrais avoir moins mal mais je te l'avoue, ce n'est pas forcément agréable.

    Je suis bien d'accord avec toi, il faut être à l'aise avec son corps avant de se lancer dans la cup :)

    Voilà, j'espère que ça t'aidera :)

    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !
      Merci beaucoup :) J'utilise également du bicarbonate de soude ! Pour le vinaigre, j'avais demandé à mon médecin parce que moi aussi j'étais sceptique et il m'a dit que si c'était bien nettoyé au savon ensuite puis stérilisé ça posait aucun soucis. En fait je varie entre de l'eau oxygénée, du vinaigre ou du bicarbonate, mais le bicarbonate ne retire pas entièrement l'odeur.

      Pour ce qui est du retrait douloureux, je m'assure bien que l'effet ventouse soit annulé, oui ! Je sens une sensation désagréable différente quand ce n'est pas le cas, et ça m'alerte ;) Je l'enlève et la met généralement sous la douche pour éviter de repeindre le sol de ma salle de bain ahah ! Un jet douche et c'est fini. Pour le lubrifiant, j'y avais pensé mais je t'avoue que ça m'embête de l'acheter alors que j'ai investi dans une cup pour ne pas avoir d'autres dépenses ou créer d'autres déchets ; si je le fais moi-même je vais aussi devoir acheter des choses et je trouve ça dommage !

      En tout cas merci beaucoup pour tous tes conseils, je trouve ça chouette que tu essaies de m'aider ahah !

      Supprimer
  7. Coucou mam'zelle
    Je trouve ton article vraiment super il explique vraiment bien les choses! Comme tu sais pour moi ça ne sert à rien mais en revanche j'en ai parlé avec plusieurs amies qui avaient l'air vachement intéressées par la Cup pour son avantage assez pratique ;), je leur partagerai donc ton piti article ^^
    Des bisous et à très vite :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut toi :p
      Oh t'es mignonne, merci tout plein :D

      Supprimer
  8. J'ai lu cet article car je suis passée à la cup depuis plus de 5 ans! Ça m'a sauver la vie avec mes horaires variables. Je l'ai domptee en... un seul cycle mais il m'arrive parfois de la mettre mal... c'est que ces limite pliée en deux cette période la. Je t'avoue c'est le fait de pouvoir la garder 12h max qui me sauve... j'ai même parfois dépasse car j'ai pas tjs des WC propres à disposition... voir pas de WC du tout et j'ai très bien survécu!

    Me reste plus qu'à vider mon stock de protège slip et une fois fait je passe aux lavables et réutilisables :) autant faire les choses bien hein.

    Très bon article en tout cas et contente de te relire ♡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !
      En fait, la garder longtemps ne m'a jamais dérangée jusqu'à ce que je lise les études récentes qui sont tombées à propos du Syndrome Choc Toxique qui disent que la cup n'est pas plus à risque à partir du moment où on la lave au bout de 6h. Et moi c'est quasiment jamais le cas donc je flippe un peu :(

      Merci beaucoup ♥ je suis super contente de te lire aussi :) toujours au rendez-vous !

      Supprimer
  9. Hello, ravie de te lire à nouveau ! Si on met de côté le fait que je n'ai plus eu de règles depuis plus d'un an (juin 2016) du fait de ma contraception, la cup me tente assez en remplacement des tampons et leurs composés chimiques... Mais moi qui utilisait des tampons exclusivement avec applicateurs, imaginer insérer une coupe en plastique souple, et pire ensuite, la retirer sans faire de catastrophe sanglante, j'ai bien du mal à penser que ça se passerait bien ! Pourtant je lis et j'entends beaucoup de témoignages très positifs à ce sujet :-).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !
      Franchement, ça ne veut rien dire... :p Je suis passée à la cup quand j'avais 16 ans (je dis ça comme si c'était il y a longtemps mais non non, j'ai 18 ans, c'est juste pour te donner une idée ahah), je pense que par rapport aux copines qui avaient mon âge, j'étais plutôt à l'aise avec cette partie de mon corps mais pas non plus complètement rassurée. Je savais pas vraiment comment ça se passait à l'intérieur et j'utilisais que des serviettes hygiéniques. J'ai tenté plusieurs fois les tampons, toujours avec applicateur, mais comme ça me stressait à chaque fois j'ai jamais voulu garder cette méthode ! Autant te dire que j'avais aucune prédisposition pour m'en sortir ahah !

      Si un jour tu as de nouveau tes règles, ne pars pas du principe que ce sera une catastrophe parce que ce sera pas forcément le cas :p Si c'est le cas, ce sera sûrement autant que n'importe qui d'autre et ça durera pas longtemps !
      Merci beaucoup pour ton commentaire en tout cas :)

      Supprimer
    2. Très réconfortant ton commentaire <3 ! En effet pas de prédisposition si on peut dire ça comme ça !

      Oui oui un jour j'aurai à nouveau des règles, même si je ne suis pas pressée ahah :-D

      Supprimer